Les 13 et 14 janvier prochain de 10h à 12h et de 14h à 18h sur le parking de Jardiland.

Vie locale

Publié le lundi 5 décembre 2016

Chaque année c’est plus de 5 millions de sapins naturels de Noël qui sont vendus. Mais Noël passé que faire du sapin qui s’étiole dans le salon ?

APPORTEZ VOTRE SAPIN ET REPARTEZ AVEC UN CADEAU

La ville de Trignac, en partenariat avec Jardiland et la CARENE, propose de le broyer les 13 et 14 janvier prochain de 10h à 12h et de 14h à 18h. Il vous suffit de le déposer sur ces 2 jours et aux horaires indiqués, sur le parking de Jardiland. Une remise sur certains produits de jardinage éco-responsable vous sera offerte pour tout sapin apporté (quelque soit le lieu d’achat du sapin), valable à Jardiland Trignac.

POURQUOI DÉPOSER VOTRE SAPIN ?

POUR CONTRIBUER À LA CRÉATION D’UN BROYÂT RÉUTILISÉ PAR LE SERVICE ESPACES VERTS DE TRIGNAC

Le broyât ainsi obtenu servira à :

  • couvrir les espaces de fleurissement de la ville
  • réduire l’entretien des chemins, parterres et massifs municipaux
  • stabiliser les sols de votre commune

En paillis, au pied des plantation, le broyât conserve l’humidité, protège du gel, nourrit le sol, réduit le désherbage et embellit les jardins. Les copeaux de bois permettent ainsi de valoriser les espaces verts de la ville.

Le broyage de votre sapin sera réalisé sur place. Lors de l’opération, les avantages du broyage et du compostage vous seront présentés.

POUR PARTICIPER À LA RÉDUCTION DU VOLUME DES DÉCHETS COLLECTÉS

Rappelons que les dépôts sauvages sont interdits et sont passibles d’une amende de 150€ si vous déposez votre sapin dans la rue ou sur le trottoir.

QUEL TYPE DE SAPIN JE PEUX DÉPOSER ?

LE SAPIN NATUREL

Tous les sapins naturels sont acceptés quel que soit leur lieu d’achat. Ils doivent être sans flocage et sans décoration, ceux qui le sont doivent aller en déchetterie.

ET LES AUTRES ?

Le sapin artificiel

Je le range et le réutilise les années d’après. Plus je m’en sers et plus son impact environnemental est réduit. Il faut le conserver et utiliser pendant 20 ans pour que son bilan carbone soit équivalent à celui du sapin naturel.

Le sapin en pot

S’il n’est pas coupé, je le replante, il continuera ainsi à absorber du CO2 à l’intérieur et à l’extérieur de votre domicile.