Dans le cadre du suivi du risque "influenza aviaire", le ministre en charge de l'agriculture a décidé, par arrêté du 4 mai 2017, d'abaisser le niveau de risque influenza aviaire en le qualifiant désormais de négligeable sur l'ensemble du territoire métropolitain.

Divers

Publié le jeudi 18 mai 2017

Cette décision tient notamment compte de l’évolution favorable de la situation sanitaire observée dans la faune sauvage française et de l’absence de cas récent dans les zones de provenance des oiseaux migrateurs présents ou circulant sur le territoire national.

En conséquence, les mesures de restriction qui avaient été mises en place depuis mi-novembre 2016 par les détenteurs de volailles n’ont plus lieu d’être.
En particulier, les volailles n’ont plus à être confinées.

La vigilance reste par contre de mise pour l’ensemble des détenteurs de volailles, toute situation anormale devant être signalée à un vétérinaire.

Pour complément d’informations sur le sujet, je vous invite à consulter le site du ministère de l’agriculture :
http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-france-passe-dun-niveau-de-risque-modere-negligeable