Plusieurs inondations ont eu lieu sur les communes de Saint-Joachim, Saint-Malo de Guersac et Trignac au cours de ces quinze dernières années. En cause : Le Brivet qui se jette par son étier dans l’estuaire à la limite des communes de Montoir et Saint-Nazaire.

Vie locale

Publié le mardi 12 septembre 2017

Les Maires de Saint-Joachim, Saint-Malo de Guersac et Trignac se joignent à l’inquiétude des usagers du port de Méan concernant l’amplification du bouchon vaseux.

Qu’est-ce qu’un bouchon vaseux

Ce bouchon vaseux est un phénomène naturel qui fait obstacle à l’évacuation de l’eau.

Cela pose un véritable problème pour toutes les communes en aval du Brivet. La vigilance face à ces éléments naturels est primordiale pour ces villes.

Un courrier pour alerter

Afin d’alerter les autorités sur ce phénomène naturel et néanmoins très inquiétant, Marie-Anne Halgand, Maire de Saint-Joachim, Alain Michelot, maire de Saint-Malo de Guersac et Claude Aufort, Maire de Trignac ont envoyé un courrier à :

  • Président de la CARENE
  • Sous-Préfecture
  • Port autonome
  • Syndicat du Bassin du Versant du Brivet

Ils rappellent que la question de l’entretien de l’étier du Brivet est régulièrement posée et qu’à ce jour rien n’a été entrepris pour assurer la résorption du bouchon vaseux entre l’écluse du Méan et l’estuaire, pas plus que sur la partie « aval » du Brivet. En conséquence ils demandent instamment que des mesures efficaces soient prises avant la montée inévitable des eaux en Brière.