Découvrez l'édito de juillet 2020 du Maire de Trignac, Claude Aufort.

Vie municipale

Publié le jeudi 9 juillet 2020

Claude AUFORT
Maire de Trignac

 

 

 

Un nouveau mandat de maire pour 2020-2026

Je suis heureux et fier d’être réélu Maire par le nouveau Conseil Municipal issu du 2e tour de scrutin du 28 juin 2020. Je remercie les électeurs qui ont fait confiance à notre équipe Ensemble Agissons pour Trignac. Je remercie nos sympathisants et enfin tous ceux qui se sont impliqués dans notre campagne. Mais je remercie aussi tous les électeurs qui se sont déplacés pour exprimer dans les urnes le choix des personnes et des projets qui leur semblaient les meilleurs pour leur ville.

Le taux d’abstention de plus de 60% vient atténuer le plaisir de la victoire. Nous sommes là dans une forte interrogation sur l’organisation démocratique. Je compte bien y travailler dans les années à venir.

Nous devrons y être d’autant attentifs que les lendemains qui nous attendent, et qui se dessinent dès aujourd’hui avec les plans sociaux d’Airbus et de Stelia, sont ceux d’une récession économique qui va bousculer la société et affecter les plus fragiles sur le marché du travail : les jeunes et les intérimaires en premier. Dans les périodes qui s’annoncent les sirènes du rejet, de la recherche de bouc émissaires ou d’hommes providentiels pourraient bien se greffer sur le désenchantement démocratique.

La belle reprise économique de notre territoire depuis 2015 a dynamisé la ville : les infrastructures, avec le gros programme de rénovation urbaine de Certé, la diversification du tissu économique de Trignac, la proximité et l’accessibilité des grands centres d’emplois et de la ville centre ont permis à Trignac de tirer le meilleur parti de cette embellie.

Demain il y aura des turbulences ; néanmoins Trignac a des atouts, qu’elle n’avait pas dans les années passées : ceux qu’on vient de citer, mais aussi la facilité d’accès à la gare SNCF, des transports publics performants, le plan de déplacements vélos, de nouvelles infrastructures routières comme la desserte Altitude et le boulevard de l’Atlantique qui font de notre ville, une ville attractive.

Trignac face à la crise qui s’annonce n’est plus seule : la force de l’intercommunalité avec la Carène, les finances saines, sans endettement de nos 2 collectivités, sont des points essentiels qui nous serviront de leviers pour ne pas subir trop brutalement la récession qui s’annonce, et même, et le rôle des élus est à ce moment-là important, de saisir de nouvelles opportunités de développement et d’évolution. Le grand projet de rénovation du centre-ville devient, dans ces circonstances, d’autant plus essentiel.

Le municipe qui s’annonce sera donc particulier. D’autant que nous ne savons pas ce qu’il adviendra de l’évolution du coronavirus et qu’un autre danger plus insidieux guette : le réchauffement climatique. Il vient perturber en premier lieu la Brière et ses villages. L’urbanisation depuis les années 1955, les changements des pratiques agricoles et des paysages, l’artificialisation des sols nous fragilisent face aux risques d’inondation et aux pics de chaleur.

Les élus vont se démener et vous pouvez compter sur la belle équipe d’Ensemble Agissons pour Trignac et sur ma détermination. Mais nous avons aussi besoin du soutien du plus grand nombre d’habitants. Face aux difficultés il nous faut être unis et chacun doit prendre sa part, par tous moyens à sa convenance, Nous vous proposerons de travailler avec nous lors des permanences en marchant, dans des ateliers citoyens, lors de projets à affirmer comme la rénovation du centre-ville, ou de projets à ouvrir comme celui du site de Bel Air par exemple. Nous chercherons à fabriquer du collectif parce qu’il nous rend plus fort face à l’adversité.

Pour finir, je suis conscient de l’importance de la tâche qui nous attend mais sachez bien que je suis convaincu que les Trignacaises et Trignacais ont fait, en nous élisant, le meilleur choix entre les équipes qui se présentaient. Nous sommes une équipe stable, qui a acquis de l’expérience par les 3 années passées à retisser des liens, à remettre sur rail une ville isolée par le municipe précédent. Ce travail de fond permettra des transformations conséquentes de la ville sans prendre trop de risques. Sur notre territoire Trignac sera écoutée, Trignac sera respectée.

Nous souhaitons qu’au vu des évolutions de notre ville, vous soyez satisfaits et fiers de l’habiter.

Claude Aufort, Maire. Juillet 2020.