Chaque semaine : retrouvez l'hebdo du confinement par les élu·es de la Ville de Trignac.

Vie municipale

Publié le mardi 21 avril 2020

Au bout d’un mois de confinement, les tensions psychologiques et familiales commencent à monter. Nous sommes attentifs à ce que chacun ait bien l’information en cas d’appel au secours, nous avons téléphoné aux pharmacies pour rappeler le soutien du CCAS en cas de déclaration de violences familiales.

Les personnes âgées, isolées,  peuvent perdre le moral : élus, personnel du CCAS et quelques bénévoles appellent très régulièrement et livrent les courses quand elles n’ont pas de solidarités autour d’elles.

Après les annonces du président de la République pour des aides exceptionnelles aux familles dans le besoin, nous réfléchissons aussi à des mesures complémentaires et à des gestes de solidarité vers des associations comme le Secours Populaire qui donnent des colis alimentaires mais qui actuellement n’ont plus de rentrée d’argent faute de braderies. Les coûts de confection des repas reviennent plus chers à certaines familles qui du fait de leurs revenus bénéficient de prix des repas très modérés en restauration scolaire.

Les 2 associations de jardins partagés ont très bien respecté le confinement (bravo), alors que c’était le plein moment de démarrage des travaux de jardins, frustrant : nous voyons avec leurs présidents pour une reprise progressive la semaine prochaine.

Le cimetière a été ouvert aux familles pour les fêtes de Pâques.

Le petit marché du samedi est plus fréquenté qu’à l’habitude (comme G20). Notre ostréiculteur va regretter que le mois de mai ne soit pas un mois en R !!! Un certain nombre de grandes enseignes ont adapté en drive leur activité.

La police nationale est très présente sur le terrain. Le policier municipal est aussi mobilisé et tient une permanence téléphonique.

Les agents municipaux des espaces verts assurent un entretien minimum nécessaire au printemps.

Nous allons équiper nos bureaux d’accueil de protection plexiglass pour accueillir le public en sécurité (c’est le retour du bien nommé « hygiaphone »).

Bientôt nous pourrons de nouveau déposer nos déchets verts en déchetterie, en attendant  « compostage à tous les étages » !

Nous devenons grâce à notre informaticien des pros des réunions en ligne !

Nos animateurs continuent d’accueillir avec attention et bonne humeur quelques enfants de personnel soignants (une dizaine dans la semaine) à Certé et qui fréquentent l’école.

Les masques et autres éléments de protection pour le personnel en contact avec la population sont distribués. Nous remercions les couturiers bénévoles qui nous en ont offerts.

La reprise se profile et nous étudions des protocoles d’entreprises garantissant la sécurité de leurs salariés.

Au vu de l’échéance du 11 mai, dont on sait qu’elle ouvrira sur une autre période qui demandera encore beaucoup de prudence et de précaution, nous commençons à travailler sur les conditions du déconfinement de la commune.

Pour en savoir plus, suivez bien nos infos dans la presse, sur le site de la ville.

Claude Aufort, Maire
et l’équipe municipale.