L'équipe municipale informe de la proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national des aérodromes de Paris et indique aux Trignacais souhaitant participer au référendum qu'un accès web est mis en place à l’accueil de la Mairie, jusqu'au 12 mars 2020.

Démocratie participative

Publié le jeudi 7 novembre 2019

248 députés et sénateurs issus de tous bords politiques, engagent une procédure de référendum d’initiative partagée pour «affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris». Un texte qui aura pour conséquence de rendre impossible la privatisation des aéroports de Paris.

Le Groupe ADP réunit les aéroports de Charles-de-Gaulle, Orly, Le Bourget, une dizaine d’aérodromes, des centres commerciaux, une filiale dans la téléphonie (Hub One) et des parts dans le capital de nombreux aéroports internationaux.

Pour les opposants au projet de privatisation : les aéroports de Paris rapportent de l’argent à l’État.  Cette privatisation pose également des problèmes de souveraineté et d’écologie.

Comment soutenir ce texte ?

Toutes les personnes en âge de voter et inscrites sur les listes électorales de leur commune peuvent apporter leur soutien au Référendum. Un site internet dédié est mis en place par le gouvernement afin de récolter les signatures. Les Trignacais peuvent le faire chez eux ou à l’accueil de la Mairie.

Participez sur : www.referendum.interieur.gouv.fr
Consulter le texte de loi : www.assemblee-nationale.fr

Renseignements :

Service Etat Civil
11 place de la Mairie
02 40 45 82 25
contact@mairie-trignac.fr