Le temps sec et chaud des dernières semaines a fait chuter les débits des cours d’eau du département. Un seuil de crise est atteint. Des mesures d’interdiction et de limitation sont à respecter.

Vie locale

Publié le mercredi 17 juillet 2019

Cette situation a conduit le préfet à prendre des mesures de limitation et d’interdiction des prélèvements dans les cours d’eau :

  • ces mesures concernent les usages de l’eau provenant des prélèvements dans les cours d’eau, dans les nappes souterraines et à partir du réseau d’eau potable.
  • dans les bassins versants de la Vilaine et de l’Oudon : les usages de l’eau sont autorisés seulement la nuit soit de 20h jusqu’à 10h le lendemain matin, excepté la nuit du samedi au dimanche où ils sont interdits.

Les usages de l’eau non prioritaires sont interdits :

  • remplissage et mise à niveau des plans d’eau et des piscines, nettoyage des véhicules, des bâtiments, des terrasses et des voiries, alimentation des fontaines et douches de plage.

Les autorisations :

  • irrigation des cultures sensibles, des cultures irriguées par des techniques économes, des cultures sous serre,
  • usages de l’eau nécessaires au process de production : arrosage de green et départ de golf, lavage des véhicules dans les stations et arrosage des potagers.
 Des mesures complémentaires pourraient être prises dans les prochains jours si la situation hydrologique l’oblige.

Cet arrêté est consultable dans toutes les mairies du département, à la préfecture de la Loire-Atlantique à Nantes et sur le site internet de l’État en Loire-Atlantique