Travailleur clandestin sur le Titanic, Giovanni Pastore n'a pas été compté parmi les victimes du naufrage. Il n'existe pas. Ni mort ni vivant, il lave depuis un siècle les 3177 petites cuillères du prestigieux restaurant de la ville flottante.

Culture

Publié le mardi 13 août 2019

Giovanni Pastore raconte l’histoire des troisièmes classes, ceux jamais comptabilisés, les laissés-pourcompte de toutes les nations qui espéraient gagner la terre promise du travail offert, ceux qui hantent pour toujours les flancs du navire, les flancs de l’histoire. Il raconte l’histoire du grand désastre et des petits désastres.

Texte de Patrick Kermann, mise en jeu Anne-Laure Liégeois avec Olivier Dutilloy – Cie Le Festin
En partenariat avec le Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire

Informations PRATIQUES

  • Vendredi 29 novembre à 20h30
  • Salle des Fêtes
  • Tout public à partir de 12 ans
  • Durée : 1 heure
  • Tarif unique 9 €

LE Centre Culturel Lucie-Aubrac

6 rue de la Mairie 44 570 Trignac
02 40 90 32 48
centre-culturel@mairie-trignac.fr

  • Horaires d’ouverture :
Période scolaire :
mardi, jeudi et vendredi de 15h à 17h
le mercredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30
Vacances scolaires
mardi, jeudi de 15 à 17h
mercredi de 9h30 à 12h30 et 13h30 à 17h30
vendredi de 14 à 17h