La ville de Trignac a inauguré, le mercredi 29 janvier, l'arbre de la laïcité : un ginkgo biloba. Une initiative de l’association Femmes solidaires et du collège Julien Lambot, en présence des élu.e.s de Trignac .

Vie municipale

Publié le jeudi 30 janvier 2020

La loi de 1905 sur la laïcité, pour la séparation de l’Eglise et de l’Etat, est une avancée majeure pour les droits des femmes. C’est ce que L’association Femmes solidaires et les collégien.ne.s de Julien Lambot souhaite rappeler en plantant un arbre symbolique de la laïcité :  un ginkgo bilobé.

Cet arbre incarne la résistance et la persévérance. C’est en effet le seul arbre à avoir résisté à la bombe atomique d’Hiroshima en 1945. Il est le symbole du bien-vivre ensemble, de la paix et de la tolérance.

Lors de cette inauguration les collégien.ne.s ont lu des textes d’autrices et auteurs ayant œuvré pour la défense des droits des femmes : Simone Veil, Wangari Maathai etc.

 

L’arbre de la laïcité de la Ville de Trignac

Un ginkgo fleuri