Le nouveau municipe mène une réflexion sur la réalisation d’une base de loisirs et de plein air au Pont de Paille.

Première Phase : réhabilitation de la base de canoë kayak

La ville de Trignac a lancé la première phase de son projet avec la réhabilitation de la base de canoë kayak, implantée rue Jules Auffret, en bordure du Brivet à Trignac. Les travaux ont démarré et devraient s’achever fin septembre, début octobre. La ville de Trignac y a associé la ville de Montoir. Elle permettra un développement des activités nautiques, de meilleures conditions d’accueil et de stockage.

 

Pause de la première pierre de la future base de canoë kayak avec Claude Aufort, maire de Trignac et Michèle Lemaître, maire de Montoir, Jean-Louis Lelièvre, adjoint de Trignac, Jean-Pierre Le Crom, conseiller subdélégué de Trignac/ Denis Rouland, adjoint de Trignac et Arlette Le Meute, adjointe de Montoir.

Ce nouvel espace permettra aux riverains et promeneurs de bénéficier d’un croisement de liaisons douces pour piétons et cyclistes, d’un environnement privilégié autour du Brivet, de ses rives et de sa biodiversité, et d’un lieu dédié aux activités sportives à travers sa base de canoë kayak. 

Elle sera composée d’un ensemble de containers maritimes comprenant :

  • des vestiaires/sanitaires de 48 m2
  • une salle commune de 58 m2 
  • un espace de stockage des matériels de 87 m2

Ce projet est inscrit dans l’opération ‘eaux et paysages’ pilotée par la CARENE participant ainsi à la mise en valeur du Brivet et de ses berges.

Coût de la réalisation : 350 000€ / Subvention accordée par l’Etat : 70 000€

Les travaux pas à pas