Suite à un défaut de construction, la charpente du Gymnase Jean De Neyman a été renforcée.

Pourquoi ces travaux ?

En mars 2018, la Préfecture de la Loire-Atlantique a identifié sur les gymnases de type COSEC, construit avant 1978, un défaut de construction. Le Gymnase Jean de Neyman est concerné.

En mai 2018, la Ville de Trignac a mandaté la société ASCIA Ingénierie (Haute-Goulaine) pour un diagnostic structurel du bâtiment.  Cette analyse a confirmé le défaut de construction. La charpente du gymnase doit être renforcée.

Une aide financière du département de Loire-Atlantique

Le gymnase accueillant les cours de sports du Collège Julien Lambot, la ville de Trignac a fait une demande de financement auprès du Conseil départemental.

Le département de Loire-Atlantique financera à 70% les travaux réalisés, soit une subvention de 350 000 euros HT.

Durée des travaux : mai à août 2019
Coût total des travaux : 500 000 euros HT

Suite à un défaut de construction, la charpente du Gymnase Jean De Neyman a été renforcée